Archives de catégorie : voyages

Bundi, la médiévale

A l’écart du parcours touristique classique, la petite ville de Bundi a conservé la plupart des éléments des cités médiévales du Rajasthan : palais-forteresse, temple sur lac, murailles et portes à trois arches, commerçants-artisans assis en tailleur, à même les ruelles encombrées, égouts en plein air, agitation dense de piétons et de bi-roues…

la vieille ville de Bundi

Les portes principales sont assez hautes pour des éléphants montés.

Krishnas Chai Shop, le meilleur massala chaï de la galaxie

les bâoli (puits à degrés)

Destinés à la population ou réservés au bain des maharanis, ces bassins sont profonds, ultra graphiques et apaisants. Au dessous du niveau de la rue, les bruyances s’évanouissent.

le palais-forteresse de Bundi

Visible de toute la ville, la forteresse de Bundi abrite un palais quasi abandonné. Eclairé la nuit, des dizaines de singes en escaladent les murailles. Des chauve-souris s’échappent par milliers des portes donnant sur le rempart.

l’hôtel Bundi Vilas

Cet hébergement est installé au fond d’une venelle, dans un ancien haveli (manoir de riche marchand). Sur le toit terrasse est servi un des meilleurs repas de la région avec vue époustouflante sur la forteresse qui ne se trouve qu’à quelques dizaines de mètres.

les idoles de rue de Bundi

En Inde, des yeux collés sur un morceau de rocher recouvert de papier d’aluminium suffisent à faire naître une idole.


Trajet Rajasthan

janvier 2024

Jaïpur

Plusieurs millions d’habitants. Une avenue principale tirée au cordeau au 18e siècle par un maharaja moderniste. Du bétail de rue, des trois roues, des deux roues, un observatoire astronomique et deux palais sophistiqués.

l’avenue centrale

l’observatoire astronomique

Le Yantra Mandir, cet observatoire datant des années 1730, ressemble à une installation d’art contemporain en plein air

le palais de Jaïpur

Au “City Palace”, les murailles protègent une accumulation de sophistications.

cénotaphes

Les blancs monuments funéraires aux maharanis (reines) de Jaïpur émergeaient, ce matin là, d’une brume d’hiver lumineuse

le fort d’Amber

L’ancienne forteresse abritait le premier palais du maharaja de Jaïpur, avec ses jardins et ses salles de réception ouvertes, couvertes de mosaïques brillantes. Un art très raffiné pour esbrouffer ses invités.

hôtel Bissau Palace

Un extravagant petit palais, une enclave de calme et de végétation au pied des murailles de la vieille ville de Jaïpur

Rajasthan, janvier 2024

Diégo Suarez / Antsiranana

Septembre 2023

LE CENTRE-VILLE DE DIÉGO SUAREZ

À la pointe nord de Madagascar, Diégo Suarez a été fondée par les Français à partir de 1885. Ancienne base navale militaire, la ville est bordée par une baie immense. Axe principal de Diégo, la rue Colbert est encore bordée d’architecture coloniale.


LES PEINTRES EN LETTRES DE DIÉGO SUAREZ


La plage de Ramena

A quelques kilomètres par une route en bon état, la plage de Ramena accueille une série de restaurants au plus près d’une eau transparente.


La baie des Sakalaves

Depuis la route de Ramena, une piste ensablée conduit à une série d’hébergements pour kite-surfers qui s’alignent le long du sable très blanc de la baie des Sakalaves.


BABAOMBY

Au nord de la passe de la baie de Diégo Suarez, la péninsule de Babaomby n’est accessible qu’en bateau.

Le port aux boutres de Diégo Suarez

En fait simple mouillage, on y construit toujours des navires en “bois de forêt”, à l’ancienne, sans plans.


Sur le boutre vers Babaomby

Distribution de cirés (jaunes ou pas) pour traverser la baie à la voile.


Le Babaomby Island Lodge

Entouré de dunes et accessible uniquement par bateau, ce camp de kit-surf surplombe la mer d’Émeraude. Un groupe de lémuriens s’y est installé.

La Baie du Courrier

Diégo Suarez, septembre 2023

La baie du Courrier vue depuis le Madiro Kitamby

AMPASINDAVA

Le village d’Ampasindava s’atteint en 1h30 de pick-up depuis l’aéroport de Diégo Suarez par une mauvaise piste. Du côté du Canal de Mozambique, la vue s’étend jusqu’à l’archipel de Nosy Harara.


Le Lodge d’Ampasindava

Ouvert uniquement du jeudi au dimanche [!], le Lodge d’Ampasindava est un des deux seuls hébergements de cette partie de Madagascar.


LE MADIRO KITAMBI

Installé sur l’autre côté de la baie, la Madiro Kitamby n’est accessible qu’en bateau. C’est le point de départ pour la randonnée au Windsor Castle et le bivouac sur Nosy Harara que David organise.


Le Windsor Castle

Point de vue à 360° depuis ce piton où était installé un poste d’observation militaire.


L’ARCHIPEL DE NOSY HARARA

Une quinzaine d’îles rocheuses frangées de plages de sable blond s’étendent au large de la baie du Courrier.

Nosy Anjambavola

Premier arrêt sur des ilôts pour déjeuner et plonger.

Nosy Harara

L’île principale est classée parc national. un camp est installé sur une des deux plages. L’intérieur est constitué de tsingy (formations rocheuses eux formes étranges) piquetés de pachypodium en fleur à cette époque de l’année.

Le bivouac sur la plage d’Anjavavy (Nosy Harara)

David est ses deux aides nous installent les tentes et les hamacs pour deux nuits. Excellent cuistot, ils nous prépare poissons, langoustes et petits déjeuners avec du pain grillé.

Randonnée sur Nosy Harara