Archives par mot-clé : Sud-Mékong

Féminin asiatique

Pourquoi le sud-est asiatique nous semble á nous occidentaux plus féminin que notre continent ? A cause de ces  milliers d’odeurs de fleurs, des saveurs végétales de la cuisine, du rose et du jaune des vêtements. Parce que certains hommes vivent leur ambiguïté de genre en plein jour.  Et surtout parce que les femmes occupent sans cesse l’espace des rues, des commerces et des marchés. Frèles et menues comme des collégiennes, fières et déterminées, par groupes, sur leurs scooters, zébrant l’émeraude des rizières ou le gris des rues de leurs fines jambes nues et très blanches.

Ho Chi Minh, nuit et jour

Des millions de conducteurs masqués de deux-roues inondent les avenues coloniales de l’ancienne Saïgon. La plus grande ville du Vietnam pulse 24 heures sur 24, depuis les toits panoramiques des gratte-ciels jusqu’aux entrelacs de venelles où les portes sont ouvertes jour et nuit.

 

En plein dans le delta

Châu Dôc, Sa Đéc, Cái Bè

Le Mékong termine sa course dans un territoire où l’on ne sait où finit la terre, où commencent les îles. Les parcours sont jalonnés de traversées en ferry, du plus gros rempli de camions à la petite barge artisanale qui ne convoie que des deux roues. Accoudés au bastingage, les images familières des romans de Duras défilent le long du fleuve couleur chocolat.